French German Talents

/_images_upload/_tn_35500716e7012f33.jpg

Le job board franco-allemand

Recherche avancée

Mot de la semaine

Découvrez chaque semaine une nouvelle expression utilisée par nos voisins outre-Rhin.

Maintenant que vous maîtriser les expressions allemandes comme si vous étiez nés outre-Rhin, n’hésitez pas à consulter les offres d'emploi au pays de la langue de Goethe.

Vous travaillez très long et dure sur un sujet ou une mission. Vous passez beaucoup de temps à la table – jour et nuit. Mais grâce à votre persévérance, vous allez réussir. Dans ce processus vous avez le sentiment, que vous avez formé vos muscles : Sitzfleisch
PS : On attribue cette expression à la chancelière allemande.

Qui reconnaît ce comportement : On est triste, stressé ou mélancolique (peut-être à cause du début de l’hiver ?) alors on mange plus que dans l’habitude. En allemand il existe un terme qui décrit les conséquences du fait qu’on mange trop à cause des soucis. Le mot « Kummerspeck » se forme des mots pour « chagrin » et « lard » et est utilisé pour exprimer la prise de poids liée aux problèmes.

„Räuberleiter“ ou comme on dit en français la courte échelle, est une technique pour faire de l’escalade où deux personnes s’aident mutuellement. Une personne plie les mains pour créer une marche. L’autre personne pose son pied sur cette marche pour monter. À l’époque, les brigands ont réussi, grâce à cette technique, à surmonter des obstacles.

 

Le mot allemand « fremdschämen » est un verbe qui exprime le fait d’avoir honte pour quelqu’un. On trouve que quelqu’un fait quelque chose de gênant et on a honte à sa place.


Schnapsidee est un terme allemand qui s'explique par lui-même. Composé des deux mots "Schnaps" et "Idee", les Allemands l'utilisent pour décrire une idée folle née d'un état d'ébriété. Alors on utilise "Was für eine Schnapsidee" pour exprimer que cette idée est complètement saugrenue!

Mot de la semaine Wort der Woche EuroRekruter

 

C’est un terme familier pour décrire un petit enfant. On l'utilise particulièrement lorsque l'enfant se montre rebelle ou effronté.
En français c’est l’équivalent de « Haut de trois pommes ».

Blau machen Mot de la semaine Wort der Woche EuroRekruter

 

C'est l'équivalent de «sécher les cours» ou tout seimplement ne pas aller travailler.  A ne pas confondre avec ce qu’on appelle «blau sein», qui veut dire «être soûl».

Il semblerait que l'expression provienne du « Blue Monday » qui était traditionnelement une journée de repos pour les teinturiers. Les linges en laine trempés dans les teintures naturelles le dimanche étaient suspendus pour les secher le lundi. La réaction chimique entre l'air et la solution spéciale bleuissait la laine. Pendant que la laine séchait  et était devenu bleue, les teinturiers n’avaient rien à faire et c'est la raison pour laquelle les lundi étaient assez peu productif.

Extrawurst Mot de la semaine Wort der Woche

 

L’„Extrawurst“, lit. „saucisse supplémentaire“ est un traitement de faveur accordé à une personne en particulier. On peut dire : « Il veut toujours avoir un Extrawust » pour dire que cette personne exige toujours d’avoir plus que les autres.
Le terme existe déjà depuis le moyen âge, quand la saucisse était un mets de choix.
D’ailleurs, en Autriche c’est une sorte de saucisse spéciale épicée avec de l’ail.

Mot de la semaine Wort der Woche EuroRekruter

 

Tout le monde connaît l’Ampelmännchen. Il est tantôt rouge, tantôt vert. Selon certain préjugées les allemands font beaucoup plus attention à l’Ampelmännchen que les français. Celui de Berlin est particulièrement connu pour sa forme amusante. Vous savez de quoi nous parlons?

Trantüte Mot de la semaine

 

En général, les personnes pressées n’aiment pas du tout les « Trantüten ». Par exemple au supermarché : La queue est longue, il fait chaud. Et puis, à la caisse, vous avez affaire à une Trantüte ! Elle scanne les articles, l'un après l’autre – mais, au ralenti… Quelle Trantüte !
En Allemagne, on appelle Trantüte les personnes qui sont très lentes. Le mot « Tran » a la même origine que le mot « Träne », larme, c’est donc quelque chose qui s’écoule aussi lentement qu’une goutte. Et ça peut être très, très long…

 

"Schönen Feierabend!" c'est ainsi que les Allemands disent aurevoir à leurs collègues à la fin de la journée de travail. Un peu comme pour célébrer le début de la "deuxième journée" synonyme de détente et de relaxation bien méritée après une journée studieuse.

Sofawetter signification Mot de la semaine

 

L’automne est souvent la période de Sofawetter car ses jours de pluie et de vent n’encouragent pas à passer son temps libre à l’extérieur. Avec un temps (« Wetter») pareil, on préfère généralement rester à l'abri sur son canapé (« Sofa »)..

 

A l’origine le „Brauhaus“ est la combinaison d’une brasserie et d’une auberge. On peut y déguster des repas rustiques et également y boire la bière brassée dans cette même brasserie. Du Moyen Âge jusqu’au début du 20e siècle, il y avait beaucoup de brasseries où les habitants pouvaient brasser leur propre bière sous la direction d’un brasseur.
Aujourd’hui, on retrouve sous le nom « Brauhaus » non seulement les vraies brasseries mais aussi les auberges rattachées à une marque de bière bien qu’elles ne brassent pas leur propre bière.

 

Lorsque l’on a du «Fernweh», on a besoin de courir le monde. C’est un sentiment qui survient surtout dans les saisons sombres quand on ne veut plus rester à la maison. «Fernweh» est l’opposé du mot «Heimweh» ( = mal du pays). Pour guérir le «Fernweh», les gens concernés voyagent pendant plusieurs semaines de l’année vers des destinations globales.

 

 

 

Le „Weichei“ est un lâche, il évite les risques et il n’a pas beaucoup de courage. En allemand, c’est un mot familier qui se compose de deux mots: „weich“ = doux et „Ei“ = œuf.

mot de la semaine - Mauerblümchen

 

La traduction directe de ce terme sera „la petite fleur du mur“. Cette expression peut être utilisé en allemand pour décrire une fille / une femme un peu introvertie, en faisant le lien avec une fleur qui pousse seule et qui peut facilement passer inaperçue, même si elles pourraient être tellement jolies.


Le mot Pappnase se forme des mots "Nase", "nez" et "pappen", un mot familier pour "coller". Au sens propre, il designe un nez rouge en plastique. Au sens figuré, on l'utilise pour se moquer de qqn qui est un peu ridicule ou niais. On peut alors dire "Was ist denn das für eine Pappnase!"


On peut traduire le mot "Sandkastenfreund" par "l'ami du bac à sable". Cette expression décrit un ami qu'on connaît longtemps - plus précisément c'est un ami avec qui on jouait déjà à l’époque du bac à sable. Même si on a grandi, un "Sandkastenfreund" va être important pour toute la vie!

 

Vous connaissez probablement tous ce virelangue: « Un chasseur sachant chasser chasse sans son chien. »
C'est ce qu'on appelle Zungenbreche. Voici un exemple de Zungenbrecher allemand : „Fischers Fritz fischt frische Fische, frische Fische fischt Fischers Fritz.“

 

Le mot Weltschmerz (des mots allemands Welt, signifiant « monde » et Schmerz, signifiant « douleur ») est un fort sentiment ou émotion de mélancolie douloureuse. Le terme a été intronisé par l’écrivain allemand Jean Paul et s’est répandu parmi des auteurs tels que Lord Byron, Herman Hesse et Heinrich Heine.
Sentir du Weltschmerz aujourd’hui, c’est souffrir d’une dépression causée par le fait que le monde ne soit pas comme on le souhaiterait.

 

Vous savez, cette chanson qui reste dans vos têtes toute la journée ? Il s’agit soit de votre mélodie préférée, soit d’une chanson qui passe en boucle à la radio : vous ne pouvez pas arrêter de la chantonner. Vous n’y pouvez pas grand chose: vous avez un Ohrwurm !

Wanderlust Mot de la semaine

 

Le mot «Wanderlust » décrit l’envie perpetuelle de partir en randonnée, d’explorer la nature à pied. Il s’agit d’un mot que l’on retrouve dans plusieurs langues : italien, danois et anglais. Cependant, en anglais le germanisme « Wanderlust » exprime davantage l'envie de faire des voyages, de découvrir des pays lointains.

Nouvel élément

Schadenfreude signification mot de la semaine

 

Le terme « Schadenfreude » décrit la joie que l’on ressent face au malheur d’autres personnes. Il ne s’agit pas de sadisme car nous ne sommes pas à l’origine du mal que subi la personne. Toutefois nous nous moquons de façon expressive ou non de son infortune. Au même titre, il y’a des degrés différents de « Schadenfreude » du sentiment amusé à la mauvaise intention.

Schwein haben definition mot de la semaine

 

L’expression allemande « Schwein haben » est utilisée dans le langage familier pour dire qu’on a de la chance. C'est un peu l'équivalent d'"Avoir du bol". Il y a plusieurs explications pour l’origine de cette locution, une de ces théories vient du Moyen Âge où le perdant des plus grandes compétitions remporte tout de même un cochon malgré sa défaite.

Anstandshappen Mot de la semaine signification

 

Vous mangez avec des connaissances, avec la famille de votre ami peut-être ou bien avec vos collègues. Le repas est au milieu de la table, tout le monde s’en sert et ça vous plaît bien. Jusque là – tout va bien ! Mais qu’est-ce que vous faites avec le tout dernier bout du repas qui reste seul au beau milieu dans l’assiette ?
Ce dernier morceau que personne n’ose le prendre, par bienséance, bien sûr – c’est ce qu’on appelle en Allemagne le « Anstandshappen » (littérairement le « morceau de courtoisie »).
En revanche, le manuel de savoir-vivre a désormais beaucoup changé et ce n’est plus forcément nécessaire de se retenir : Si le repas était délicieux, l’hôte aimerait bien le savoir !

Eselsbrücke Mot de la semaine

 

Le terme „Eselsbrücke“, qui se compose des deux mots „Esel“ – âne, et « Brücke » - pont, signifie en français un moyen mnémotechnique. Les ânes, qui servaient jadis comme moyen de transport, ont généralement un peu peur de l’eau. Quand les hommes arrivaient avec leurs ânes à une rivière, ils ont construit des petits ponts pour que les ânes puissent traverser l’eau plus ou moins sans se mouiller. De la même façon que le pont établit une liaison entre les deux bords de la rivière et facilite la traversée, le moyen mnémotechnique établi un lien entre deux idées et facilite la mémorisation.

 

Le « Fingerspitzengefühl » est un type de comportement. C‘est un sentiment qu’on montre envers des semblables ou envers des tâches à faire. D’un coté, on est capable de se mettre à la place de quelqu’un et de montrer de l’empathie. De l’autre cote, on est sensible, prudent et surtout rigoureux dans toutes les phases de travail. On touche les gens et les choses avec les bouts du doigt (= «Fingerspitzen»).

 

Le terme „lebensmüde“ signifie littéralement « fatigué de la vie ». On utilise donc pour désigner une personne aux tendances suicidaires. Dans le langage familier, les Allemands utilisent ce mot pour décrire quelqu’un qui agit sans avoir conscience de danger.

Mot de la semaine

 

Le mot allemand „Kuddelmuddel“ vient des deux mots „koddeln“, qui signifie de se laver sans soin, et „Modder“, qui est un autre mot pour dire que qqc est sale (boue). Le mot „Kuddelmuddel“ tire ses origines de l’Allemagne du Nord et aujourd’hui, c’est utilisé pour dire que qqc est tout emmelé et donc pêle – mêle.

Ohrenschmaus

Le mot de la semaine: Ohrenschmaus


« Ohrenschmaus » se compose des mots « Ohr » - oreille - et « Schmaus » - un mot familier pour décrire un bon banquet. En effet, le terme peut être traduire comme un banquet pour les oreilles, c’est donc un plaisir d’entendre un « Ohrenschmaus », soit en concert, soit la musique en général.