French German Talents

/_images_upload/_tn_35500716e7012f33.jpg

Le job board franco-allemand

Recherche avancée

Mot de la semaine

Découvrez chaque semaine une nouvelle expression utilisée par nos voisins outre-Rhin.

Maintenant que vous maîtriser les expressions allemandes comme si vous étiez nés outre-Rhin, n’hésitez pas à consulter les offres d'emploi au pays de la langue de Goethe.

 

Vous connaissez probablement tous ce virelangue: « Un chasseur sachant chasser chasse sans son chien. »
C'est ce qu'on appelle Zungenbreche. Voici un exemple de Zungenbrecher allemand : „Fischers Fritz fischt frische Fische, frische Fische fischt Fischers Fritz.“


En Allemagne, on parle de « Tante-Emma-Laden » (magasin Tante Emma) pour décrire des tout petits magasins de détail qui sont aujourd’hui en voie de disparation mais existent toujours dans des petits villages ou quartiers de ville pour fournir un maximum de produits d’usage quotidien (aliments, produits ménagers, articles de papeterie…) aux clients.
L’expression provient vraisemblablement des années d’après-guerre : A l’époque, les magasins de détail ont souvent été tenus par des femmes seules et d’un certain âge avec un accueil très chaleureux, une sorte de « Tante ». Le prénom « Emma » s’est probablement imposé, car il a été très répandu à cette époque. D’ailleurs, un « Tante-Emma-Laden » existe à Paris dans le 10ème arrondissement où l’on peut trouver toutes sortes d’articles typiques en provenance de l’Allemagne. http://www.tante-emma-laden.fr/


Ce mot qui contient "Gurke" (concombre) trouve probablement son origine dans la morphologie courbée de ce légume. En effet, on utilise l’expression "herumgurken" pour une personne errant dans les rues sans aucune orientation. Dans un sens plus large, ce terme peut décrire une personne incapable de prendre les choses en main et dépourvu de véritable objectif dans la vie.


Cette expression décrit une visite de courte durée, équivalent à „faire un petit coucou“ ou une „visite-éclair » chez quelqu’un. L’expression se trouve même dans la presse, p.e. la « Stippvisite » d’un Président dans un autre pays, mais est surtout utilisée dans un contexte familial ou amical. « Visite » est égal à « Besuch » (attention en allemand on prononce le « e » à la fin de Visite) et « Stipp » trouve son origine dans le Nord de l’Allemagne où le verbe « stippen » est utilisé pour un bref toucher, p.e. pour tremper sa biscotte dans le café ou une frite dans le ketchup.


Si on traduisait le terme „schwarzfahren“ littéralement en français, ce serait « voyager en noir ». On parle d’un „Schwarzfahrer“ ou d’une „Schwarzfahrerin“, quand la personne utilise les transports en commun sans disposer d'un billet ou abonnement valable.

Le terme « noir » provient selon différentes sources soit du fait que les activités illégales se déroulent la plupart du temps pendant la nuit, soit de l’habitude des contrebandiers de se noircir leurs visages pour se rendre méconnaissables.

 

Le „Weichei“ est un lâche, il évite les risques et il n’a pas beaucoup de courage. En allemand, c’est un mot familier qui se compose de deux mots: „weich“ = doux et „Ei“ = œuf.

 

Qui reconnaît ce comportement : On est triste, stressé ou mélancolique (peut-être à cause du début de l’hiver ?) alors on mange plus que dans l’habitude. En allemand il existe un terme qui décrit les conséquences du fait qu’on mange trop à cause des soucis. Le mot « Kummerspeck » se forme des mots pour « chagrin » et « lard » et est utilisé pour exprimer la prise de poids liée aux problèmes.

 

Vous savez, cette chanson qui reste dans vos têtes toute la journée ? Il s’agit soit de votre mélodie préférée, soit d’une chanson qui passe en boucle à la radio : vous ne pouvez pas arrêter de la chantonner. Vous n’y pouvez pas grand chose: vous avez un Ohrwurm !

Anstandshappen Mot de la semaine signification

 

Vous mangez avec des connaissances, avec la famille de votre ami peut-être ou bien avec vos collègues. Le repas est au milieu de la table, tout le monde s’en sert et ça vous plaît bien. Jusque là – tout va bien ! Mais qu’est-ce que vous faites avec le tout dernier bout du repas qui reste seul au beau milieu dans l’assiette ?
Ce dernier morceau que personne n’ose le prendre, par bienséance, bien sûr – c’est ce qu’on appelle en Allemagne le « Anstandshappen » (littérairement le « morceau de courtoisie »).
En revanche, le manuel de savoir-vivre a désormais beaucoup changé et ce n’est plus forcément nécessaire de se retenir : Si le repas était délicieux, l’hôte aimerait bien le savoir !


Schnapsidee est un terme allemand qui s'explique par lui-même. Composé des deux mots "Schnaps" et "Idee", les Allemands l'utilisent pour décrire une idée folle née d'un état d'ébriété. Alors on utilise "Was für eine Schnapsidee" pour exprimer que cette idée est complètement saugrenue!

Extrawurst Mot de la semaine Wort der Woche

 

L’„Extrawurst“, lit. „saucisse supplémentaire“ est un traitement de faveur accordé à une personne en particulier. On peut dire : « Il veut toujours avoir un Extrawust » pour dire que cette personne exige toujours d’avoir plus que les autres.
Le terme existe déjà depuis le moyen âge, quand la saucisse était un mets de choix.
D’ailleurs, en Autriche c’est une sorte de saucisse spéciale épicée avec de l’ail.

 

Lorsque l’on a du «Fernweh», on a besoin de courir le monde. C’est un sentiment qui survient surtout dans les saisons sombres quand on ne veut plus rester à la maison. «Fernweh» est l’opposé du mot «Heimweh» ( = mal du pays). Pour guérir le «Fernweh», les gens concernés voyagent pendant plusieurs semaines de l’année vers des destinations globales.